Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
RAYMOND BARRE : LA PHRASE DE TROP - vox-populi.net

Accueil > Politique française > RAYMOND BARRE : LA PHRASE DE TROP

RAPPEL

RAYMOND BARRE : LA PHRASE DE TROPRAYMOND BARRE : LA PHRASE DE TROP

samedi 25 août 2007, par Gaëlle Sartre Doublet, Miss Achtar

Souvenez-vous. En mars dernier, nous écrivions :
- « Dans un entretien accordé à France Culture et diffusé ce 1er mars, Raymond Barre a dénoncé "le lobby juif capable de monter des opérations indignes", en se faisant parallèlement l’avocat de Maurice Papon et de Bruno Gollnisch.
"Le plus grand économiste" de France deviendrait-il surtout le plus grand antisémite ?

Demain jeudi 8 mars, RTL diffusera comme d’habitude ses "grosses têtes".
Raymond Barre reviendra alors sur la "clique" dont l’unique objectif est de le "faire apparaître comme antisémite".
Il est vrai que défendre Papon [1]
dont nul, pas même Jean-Marie Le Pen, n’ose encore redorer le blason, est sans conteste une attitude de grand démocrate. Par ailleurs, on voudrait bien savoir qui Raymond Barre désigne par la "clique"...

Mardi, la Ligue des droits de l’homme (LDH) a condamné les paroles "déshonorantes" de M. Barre. L’association s’est également étonnée "du silence assourdissant (...) des héritiers politiques de Raymond Barre qui, en se taisant, sont nécessairement complices".
Néanmoins, le cinéaste Claude Lanzmann (réalisateur de Shoah), le président de l’UDF François Bayrou et le porte-parole du parti socialiste Julien Dray ont vivement réagi à ces propos, François Bayrou les qualifiant même de "purement et simplement inacceptables".

La LDH, quant à elle, dénonce "l’œuvre malfaisante" de "cinq années de lépénisation des esprits, y compris parlementaires", tandis que la Licra rappelle opportunément que Raymond Barre récidive "après les propos intolérables qu’il a tenu en 1980 après l’attentat de la rue Copernic" [2].
Le premier ministre s’était en effet ému que "l’attentat aveugle" visant des Juifs avait coûté la vie à trois "Français innocents"... »

Quelques jours plus tard, nous ajoutions :

«  Dernière heure au 08/03/01 :
Dieudonné en appelle à Raymond Barre sur la question de la liberté d’expression !
Comme dirait l’autre : "Protégez-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge" !
Avec un allié pareil, nul doute que Barre finira, qu’il le veuille ou non, par dissiper tout éventuel malentendu sur son anti-judaïsme.
Car le dicton ne dit-il pas aussi : "qui se ressemble s’assemble" ?
 »

Aujourd’hui, au 25/08/2007 : Raymond Barre est mort.
Concert quasi-unanime de louanges sur son action passée, d’ailleurs sans aucune mention des zones d’ombre qui l’accompagnent.
Quant à son présent récent, pas un mot à la télévision. Seule la presse écrite semble se charger parfois de cette sale besogne.
Paraît qu’on ne tire pas sur les ambulances, et encore moins sur les corbillards.
Dommage : le doute ne sera pas levé...

NB : Miss Achtar illustre Vox pop’ !

Visiter son site :
http://www.miss-achtar.net/

Creative Commons License
Cet article et ses dessins sont mis à disposition sous un contrat Creative Commons.


Pour aller plus loin :
la bio de Raymond Barre sur Wikipédia.

la dernière interview de Raymond Barre sur LCI :


[1Ancien secrétaire général de la préfecture de Gironde, condamné pour complicité de crimes contre l’humanité le 2 avril 1998 ; également ministre du Budget de Raymond Barre entre 1978 et 1981.

[2Le 3 octobre 1980, un attentat antisémite à la bombe, contre la synagogue de la rue Copernic, fait 4 morts et 20 blessés. Raymond Barre, alors Premier Ministre, choque l’opinion en déclarant sur TF1, "Cet attentat odieux a voulu frapper les israélites qui se rendaient à la synagogue, il a frappé des Français innocents qui traversaient la rue Copernic". Ses propos du 8 octobre à l’Assemblée nationale, assurant ses "compatriotes juifs" de la "sympathie de l’ensemble de la nation", n’effaceront pas le malaise laissé par sa précédente phrase. (Source : Wikipédia)

Commentaires

  • Les masques tombent. Le fait d’avoir pris Papon pour le Ministère du Budget (un poste décisif, quand il s’agit de gérer le Trésor Public national), ne relevait pas du hasard. Les différents ouvrages de Madame Lacroix-Riz et de Fabrizio Calvi, et d’autres encore, sur le régime pétainiste, ont prouvé que l’épuration économique et politique a été totalement ratée, et que de nombreux pétainistes ont su se planquer dans le sillage de De Gaulle, sans jamais rien renier de leurs actes ni de l’idéologie haineuse et méprisable qui les a conduit à collaborer avec l’occupant nazi. Il suffit d’examiner les valeurs et les critères, politiques, sociaux, du pétainisme et des hommes de cette droite-là pour constater une absolue concordance. Les propos de M. Barre ont le mérite de la clarté, de l’honnêteté, enfin !

    Voir en ligne : L’action littéraire

  • Certes, certes, mais pourquoi cette indignation sélective ?
    Juif, je ne pardonne pas à Barre d’avoir défendu Papon et Gollnish.
    Mais je ne lui pardonne pas non plus, alors que l’activité de Papon, à la tête de la Préfecture de Paris, était évoquée, de n’avoir pas eu un mot de désapprobation quant à la répression de la manifestation pacifique du fln en octobre 1961 (plusieurs centaines de morts noyés dans la Seine) ou de celle du 8 février 1962 ou plusieurs français communistes ont trouvé la mort parce qu’ils ont été sciemment écrasés contre les grilles fermées du métro Charonne par la police aux ordres de Papon.
    Voir le communiqué de l’"Union des Juifs pour la résistance et l’entraide" (organisation créée sous l’occupation allemande pendant la clandestinité).
    http://ujre.monsite.wanadoo.fr/page1.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.