Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
L'ISLAM EXPLIQUÉ PAR UN SAUVAGEON - vox-populi.net

Accueil > Rive droite, rive gauche > L’ISLAM EXPLIQUÉ PAR UN SAUVAGEON

L'ISLAM EXPLIQUÉ PAR UN SAUVAGEONL’ISLAM EXPLIQUÉ PAR UN SAUVAGEON

vendredi 24 septembre 2004, par Rezki Mammar

Depuis maintenant un an, il ne se passe pas un jour sans que le religieux ne fasse la une de l’actualité. Au dire des organisations autoproclamées représentatives de l’islam de France, le débat ne serait pas très équitable envers elles. Vox Populi a fait appel à l’un de ses rédacteurs, issu de l’immigration, pour aborder le délicat problème de la religion musulmane en France.

L’islam de France...

Créer une sorte de conseil du culte musulman, c’est le rêve de tous les ministres de l’Intérieur depuis la fin des années 80. Il y a le discours. Chacun s’y est essayé en butant toujours sur le même problème : l’absence d’interlocuteur. Il faut le rappeler, l’islam ne possède pas de clergé unifié. Faute de mieux, on s’adressait alors à celui qui jouissait de la plus grande autorité : le recteur de la mosquée de Paris.

... un avion sans pilote

De leur côté, les musulmans aussi ont besoin que quelqu’un organise leur vie spirituelle. Prenons un exemple, celui du ramadan : tel musulman vous dira qu’il se termine jeudi, un autre jurera qu’il a entendu dire par l’épicier du coin que ce sera pour samedi. Chaque année, personne ne connaît la date exacte de l’aid avant le dernier moment.
A ce propos, que l’on me pardonne l’orthographe de l’aid. Les lettrés en langue arabe sont souvent de grands donneurs de leçons (j’ai pris mes premières claques sur les bancs de l’école en Algérie) mais on peut écrire ce mot comme on veut selon la langue que l’on pratique. On confond souvent les musulmans et les Arabes. Or, la logique voudrait qu’une religion soit un choix personnel.

Une mosaïque de peuples

L’islam est né en Arabie au VIème siècle. Les Arabes (les vrais, c’est-à-dire ceux qui viennent d’Arabie) ont fait connaître au monde cette religion. De nos jours, les plus grands Etats musulmans ne sont pas arabes. C’est le cas de l’Indonésie, du Pakistan et du Bangladesh. Inversement, il existe de nombreux Arabes chrétiens parmi les Libanais, ou encore en Irak et même dans les territoires palestiniens. Pour ce qui nous intéresse ici, c’est-à-dire l’islam en France, il est majoritairement pratiqué par des immigrés originaires d’Afrique du Nord. On les appelle Arabes par ignorance ou par habitude. En réalité, ce sont des Berbères (en tant que peuple), mais aussi par leur langue : un bon tiers des Maghrébins parle le berbère. Dans leur propre langue, ils se nomment Imazighen (hommes libres).
L’immigration d’origine marocaine est essentiellement chleuh (une région berbère du Sud de ce royaume) et celle d’Algérie provient majoritairement de Kabylie et des Aurès, deux autres régions berbérophones. Les Maghrébins arabisés parlent quant à eux l’arabe dialectal, très utilisé et riche de sa diversité, puisqu’il puise dans le vocabulaire berbère. Khaled ou Cheb Mami s’expriment justement dans cette langue, à la fois populaire et ouverte (je veux dire la langue, car pour le reste chacun ses goûts). On comprendra qu’avec une telle variété culturelle, les habitants du Maghreb ne pratiquent pas tous l’islam de la même manière.
Si j’évoque ce point, c’est d’abord parce qu’on se représente toujours les musulmans comme des lecteurs assidus du Coran. L’islam maghrébin (il en va sans doute de même en France) se caractérise par une tradition orale fortement ancrée, accentuée par la multitude des langues. Or, on ne prie pas Dieu de la même façon selon l’idiome que l’on utilise. S’il existe des Français "de souche" qui fantasment sur les mille et une nuits, qu’ils me pardonnent de les avoir déçus.

Un point commun : l’exclusion

La stigmatisation dont se plaignent les responsables d’associations musulmanes ne tient pas la route. Comment ces gens, si différents, avec leurs contradictions et leurs conflits, peuvent-ils se percevoir uniquement par leur confession ? Beaucoup de ces jeunes, davantage touchés par le chômage que par le délire mystique, ont besoin avant tout qu’on les laisse vivre avec leur foi, du moins quand ils en ont une. Un Maghrébin, comme tout individu, a les mêmes préoccupations que chacun : travailler, se détendre, vivre avec un toit au-dessus de sa tête. Les interlocuteurs de service, qui caressent le rêve de représenter les « musulmans » (et modestes avec ça...) ont sans doute intérêt à jouer la carte religieuse pour donner un coup de fouet à leur situation personnelle. D’un autre côté, pour la classe politique, la tentation est forte de passer par les "imams" afin d’encadrer des populations "sensibles".
C’est alors que comme par miracle ressurgissent les questions compliquées qui hantaient les joutes politiques avant l’instauration de ce débat fermé : les discriminations à l’embauche, la représentation des gens de couleur dans les médias ou encore le vote des immigrés. Tous ces sujets, passés à la trappe, effraient encore les responsables de ce pays. On comprend mieux le rêve des ministres de l’Intérieur...

Commentaires

  • Rien ne me prédisposait à m’intéresser à l’islam jusqu’à ce que je rencontre celui qui est devenu mon mari. Je suis française, divorcée, j’ai un très bon emploi, suis plutôt affirmée et aime la liberté qui est celle des femmes dans notre pays. Dès notre rencontre les préjugés et les réprésentations ont pris le dessus sur mon entourage. Après que mes amis aient vu le tapis (de prière) chez mon ami, tous m’ont mis en garde : "un musulman... du bled ...attention !!! Il est gentil maintenant mais tu vas voir après...etc." J’ai pris les conseils pour ce qu’ils étaient (de simples conseils) et ai préféré me forger ma propre idée....et j’ai découvert l’islam...comme vous le dites..la foi et une certaine pratique de l’islam..faite de conduite mais surtout de respect de l’autre et de tolérance...j’ai découvert aussi une culture..qui est rarement dissociée...
    Aujourd’hui nous sommes mariés avons des enfants...et rien d’autre dans ma vie n’a changé..si ce n’est la Foi..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.