Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
DON BLACK SO WHITE... - vox-populi.net

Accueil > International > DON BLACK SO WHITE...

DON BLACK SO WHITE...

mardi 29 mars 2005, par Aurélie Saulnier

Les cyber-racistes de Don Black, toujours actifs dans l’ombre de l’actualité internationale, fêtent leurs 10 ans.
Un article de N. D. Kristof, paru récemment dans The New York Times et repris par Courrier International N° 751, appréhende cette « Amérique néonazie » occultée depuis les attentats du World Trade Center.

“White pride, World wide”

“White pride, World wide”. Voilà le slogan avec lequel Black a lancé le premier et le plus célèbre des sites racistes, dans le climat dramatique de l’attentat d’Oklahoma City en avril 1995, [1], perpétré par deux militants d’extrême droite, censés venger des membres de la secte des Davidiens abattus deux ans plus tôt. [2]
Don Black, ancien membre du Ku Klux Klan, a fait ses premiers pas d’internaute dans une prison fédérale au Texas, aux bons frais du contribuable américain, où il effectue ses heures de travail obligatoire sur l’ordinateur de sa cabine-radio.

« Join us for an online celebration next Sunday, March 27 ».

 [3]

Home page. Dix ans bientôt donc, que ce cher Monsieur Black (comble de l’ironie :-) use de ses talents afin de créer un réseau international autour de l’idée de race - race blanche, aryenne, toute puissante et en danger - pour tenter de réunir les groupuscules racistes éparpillés aux quatre coins du globe.
Cet anniversaire coïncide tristement avec les commémorations prochaines de l’attentat d’Oklahoma City, dix ans après les faits ...
"We must secure the existence of our race and a future for white children" [4]
14 mots de David Lane [5], suffisent à résumer l’idéologie qui unit les quelques 47.000 membres de ce site xénophobe et ségrégationniste.

Kill Bill

Selon une étude du site Alexa Internet [6] le site de Don Black arrive au 28.409 rang en termes de fréquentation. A titre de comparatif, le site anti-raciste ADL (Anti-Defamation League) pointe en 59.570 position. Il convient cependant de ne pas oublier que toutes ces consultations ne sont pas dues qu’aux seuls « sympathisants » : des journalistes, des adversaires, des curieux, s’y rendent également.

Hommes, femmes et enfants

Stormfront.org - en lettres gothiques, rouges, perdues dans les cieux - illumine la Terre de ses bienfaits. En page d’accueil, on retrouve le slogan historique affublé d’une croix celtique, et de l’autre côté, un forum de discussion, des articles de presse, les dernières brèves, un rappel sur "qui dirige l’Amérique ?" et "qu’est ce que le racisme ?", rubriques accompagnées d’un accès direct à la "kids’page" » comme à la "women’s page".
Sur les sites de la suprématie blanche, cette pratique est sans conteste prisée : offrir un espace aux enfants, aux jeunes adolescents et aux femmes permet en effet d’atteindre des populations initialement peu perméables au White Power.

Mon papa à moi est Don Black

C’est ainsi que Derek, 15 ans, s’exprime. Il est non seulement le webmaster de l’espace consacré aux kids, mais aussi le fils de Black. Ce charmant garçon au visage poupin et aux cheveux longs et roux nous explique qu’il étudie désormais chez lui, ayant réalisé que les esprits blancs sont salis et pervertis par le système. Il y a peu de temps, affirme-t-il, des "non-blancs" l’ont attaqué ; il apprend donc aujourd’hui la "fierté" à sa famille et à son entourage.
Cet espace consacré aux plus jeunes, visité des centaines de fois par jour, mélange adroitement jeux, puzzles, "Confederate flags", musiques à la gloire de la "fierté blanche", ou encore un texte intitulé "If you’re happy and you know it, bomb Iraq".

Révisionnisme

L’histoire de la race blanche, "March of Titans", de la "Reine Blanche Nefertiti" à Adolf Hitler, en passant par Napoléon Bonaparte, nous enseigne que la véritable cause de la chute des plus grands empires n’est pas la guerre, ni la défaite, ni les catastrophes naturelles, mais la "dissolution raciale". Merci de nous en tenir informés. Voilà donc ce qu’ânonne notre petit Derek Black, des formules dignes des propos négationnistes les plus affligeants.

"La lucidité d’esprit reviendra-t-elle jamais à la société occidentale ?"

Néanmoins, au détour d’un chemin, les cyber-racistes de Stormfront se posent des questions existentielles et tentent de rétablir la vérité. Nous découvrons pantois la "véritable identité" de Martin Luther King Jr. version Black, qui s’indigne derechef que l’on puisse honorer un "Don Juan, un ivre, un menteur, plagiaire et tricheur", le tout agrémenté de billets doux attribués à des gens illustres, tels J. Edgar Hoover ou Lyndon Johnson. Ainsi, "Martin Luther King est un hypocrite, un total dégénéré, le plus célèbre menteur du pays".
On remercie Black de cet éclairage "historique"...

De la parité

"Une annonce importante d’utilité publique" est promulguée sur la branche féminine du site de Don Black, afin "d’éviter l’achat de produits cacher". Une liste des symboles imprimés sur ces derniers est diffusée, grâce à laquelle, affirme-t-on à la ménagère, "non seulement vous économiserez de l’argent" , mais "vous ne soutiendrez pas une religion dont vous ne faîtes pas partie".

L’info en continu

Si l’ennui vous guette, soyez rassurés : toutes les 20 ou 30 minutes un nouveau post apparaît en home page :
"Une jeune fille de 10 ans violée dans son lit par un étranger. Elle l’a décrit comme un homme noir entre 18 et 20 ans, aux cheveux noirs et aux dents sales."
Sinon, à votre disposition existe aussi : "Un reporter juif du N.Y Times dit que les nègres du Zimbabwe veulent que les Blancs reviennent (...), incapables de maintenir les avantages que la civilisation blanche leur procurait"...

Bowling for Colombine

Ces néonazis, fervents adeptes du port d’armes, se flattent d’affirmer que le Maine, un des états les plus armés aux Etats-Unis, "n’a recensé en 2003 que 92 utilisations d’armes à feux (vols, attaques violentes, meurtres confondus) sur les 1067 actes violents. Ce chiffre ne représente que 8,6% d’armes impliquées dans ces crimes, le taux le plus bas de tout le pays". Maigre consolation pour les familles des victimes de Columbine ou de Red Lake. [7]

Quel avenir pour les cyber-racistes ?

Si le cybermonde offre un nouvel espace d’activité aux racistes, tous ces réseaux virtuels demeurent néanmoins fragiles, soumis à un engagement de l’internaute bien souvent éphémère. Beaucoup d’anciens cyber-racistes avouent d’ailleurs qu’à une période difficile de leur vie, de mal être, ils ont trouvé à travers cette identité virtuelle du réconfort et un but existentiel. Il ne faut donc pas surestimer le problème.
Cependant, ces marchands de haine sont des bigots sophistiqués, prudents, et parfois difficiles à débusquer car habiles dans leur manière de déverser leur idéologie. Plus éduqués et mieux équipés technologiquement, ils n’ont rien à voir avec leurs « prédécesseurs ». C’est pourquoi, en dépit du faible nombre de ses membres, ce cyber-racisme, bien que fragile, représente une menace bien réelle. On n’assistera sûrement pas à une levée mondiale en puissance de ces nazillons du XXIème siècle, mais ce qui est à craindre, et nous en avons eu de tristes démonstrations ces 20 dernières années, c’est la prolifération d’actes terroristes isolés. Rappelons que ce genre de crimes est très souvent l’œuvre de déséquilibrés, dont les souches du racisme se trouvent sur le terrain fertile qu’est Internet.
Ne reste plus qu’à déplorer que Bush Fils soit trop occupé à avancer ses pions en Orient, à remonter les statistiques d’exécutions ou encore à légiférer pour maintenir en vie une pauvre femme en état végétatif depuis 15 ans, pour s’inquiéter de quelques milliers d’extrémistes religieux américains armés, animés d’une vigoureuse animosité envers les valeurs de l’Amérique !
A lire aussi :
Un site poursuivi pour racisme, des FAI appelés à filtrer.
Victoire d’une poignée de cyberjusticiers contre des sites racistes
Les liens censurés de Google.
Le moteur Google au coeur de polémiques.
Un site islamophobe censuré par Free.


[1Une explosion, due à un camion piégé, survenue vers 9 heures du matin le 19 avril 1995 détruisit un immeuble fédéral, tuant 168 personnes, dont bon nombre d’enfants. Tim McVeigh et Terry Nichols sont rapidement appréhendés. On découvrit plus tard que le FBI, qui avait infiltré le groupe de McVeigh, avait évacué ses bureaux avant le drame, sans en informer les autres occupants de l’immeuble. Autre fait troublant, la presse filme dans les décombres deux bombes « sophistiquées », mais la thèse officielle s’en tient obstinément à l’hypothèse d’un camion piégé au nitrate d’ammonium. Verdict : McVeigh fut exécuté en 2001.

[2Le 19 avril 1993, après un siège de 51 jours, 80 membres de la secte des Davidiens, dont son fondateur, David Koresh, périrent dans un incendie à la résidence du Mont Carmel, non loin de Waco, Texas, après l’assaut du FBI et de l’armée américaine.

[3"Rejoignez-nous pour une commémoration en ligne dimanche prochain, 27 mars".

[4"Nous devons préserver l’existence de notre race et le futur des enfants blancs" - David Lane, sur le site www.kids.stormfront.org.

[5Membre fondateur de l’organisation terroriste The Order, condamné à 190 ans de prison, notamment pour le meurtre en 1984 de l’animateur radio juif Alan Berg.

[6www.alexa.com, fondé en avril 1996, propose entre autres un service gratuit d’étude sur la fréquentation des sites.

[7En mai 1999, au collège de Columbine, deux lycéens tirent sur leurs camarades et professeurs avant de se suicider. Bilan : 16 morts. Les auteurs de cette boucherie appartenaient à un petit groupe fermé néo-nazi, cultivant le culte des armes et de la violence. Ils avaient piégé le lycée, où trente bombes au moins ont été découvertes. Le porte-parole de la police du comté a relevé que le jour de la fusillade meurtrière était le jour anniversaire de la naissance d’Hitler. Plusieurs incidents semblables avaient déjà eu lieu dans divers États américains où les armes circulaient en grand nombre.

Il y a quelques jours, Jeff Weise, 17 ans, a d’abord tué son grand-père, avant d’abattre huit autres personnes dont six élèves de son lycée. Porté sur l’idéologie néonazie, il aurait annoncé son geste sur un forum Internet où il utilisait les pseudos « NativeNazi » ou « Todesengel » (l’ange de la mort en allemand)...

Messages

  • Bonjour,
    Avez-vous déjà écouté en entier une seule émission de David Duke et Don Black ? Elle sont téléchargeables sur le site Stormfront. Etant bilingue anglais, c’est devenu mon grand plaisir.
    Vous n’y trouverez jamais la moindre once de haine. Ecoutez, cherchez....
    Votre article est bourré d’affirmations sans fondements, tirées par les cheveux et entremêlées pour que ressortent en permanence les mots "haine", "neo nazis", "attentats", "armes",etc....
    Appréhender ainsi la realité (les très très méchants contre les tres tres gentils) n’a pas de sens, ce n’est pa non plus très honnête.
    Ces gens ne sont pas des supremacistes blancs, ils veulent défendre une certaine Amérique, la leur, c’est très différent.
    Je ne suis pas un nazi (meme pas un peu "neo" lol) et pourtant je trouve que Duke est un excellent politicien. Le KKK, c’était il y a 30 ans !!
    Ouvrez-vous un peu, et vous verrez que la haine n’est pas toujours là où on la cherche.
    Tres amicalement et félicitation pour votre site bien fait au demeurant.
    Musclor

    • Oui, nous avons écouté l’émission que vous mentionnez, au point d’en faire, nous vous le rappelons cordialement, un article. Et nous la détestons, élément qu’il nous semble inutile de vous préciser.
      Mais votre message étant correct sur la forme, je prends personnellement la responsabilité de le diffuser, après réflexion, puisqu’il n’implique pas en lui-même - me semble-t-il - une incitation à la haine raciale.
      Partagée entre la liberté d’expression et mes convictions qui reflètent les lois de notre pays, je choisis de vous laisser la parole... uniquement sur cet article et pour ce post.

      GSD

    • don black un nom qui fait rire surtout quand on sait l’urine intellectuelle de ce ptit personnage

      change de nom ducon

    • Il me semble évident que Black et les autres restent vigilant vis-à-vis de leurs propos dans un seul et unique but de ne pas "choquer" certains de leurs adhérents encore mal à l’aise par rapport à leurs "croyances" et de ne pas reproduire les erreurs faites par leurs différents modèles dans le passé, l’exemple parait tellement évident... Alors "Musclor", je pense que vous etes un etre rationnel et réfléchi, libre à vous de penser ce qu’il vous semble le plus juste mais sachez au moins qu’ils sont fiers d’appartenir à la suprematie blanche et non le KKK n’est pas mort loin de là il exitait il y a 30 ans certes mais il existe encore pour preuve Duke en était le leader et maintenant sa présidente est Pendergraft. Vous avez le droit de vous exprimez et de nuancer certains propos déjà affirmer mais comprenez qu’il faut pour cela partir sur ce squi est et ce qui n’est pas.
      Mathilde

  • Cet article a été mis en place pour que les judéo-hérétiques puissent donner leurs vaines opinions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.