Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
SUPER UNCLEAN VEHICLE - vox-populi.net

Accueil > Rive droite, rive gauche > SUPER UNCLEAN VEHICLE

SUPER UNCLEAN VEHICLE

mercredi 31 août 2005, par Catherine Dardonville

Billet d’humeur d’un couple de Français immigrés aux USA depuis plus de 5 ans.

Cela fait un peu plus de 5 ans que nous sommes installés à Seattle. Etre français est original, dans le Nord-Ouest des Etats-Unis. Nous ne sommes que 4 ou 5000, pas plus. Pour une raison qui m’échappe, Seattle n’attire pas les Français.

Moi j’aime bien Seattle. Les gens y sont anti-Bush, portent des shorts en toutes saisons et en toutes occasions, boivent des "latte" toute la journée (du café au lait), et sont écolos. Ils conduisent mal, très mal, surtout quand il pleut (et il pleut souvent, d’octobre à juin !), ne sortent pas de chez eux pour aller travailler quand il tombe 5 cms de neige (il neige une fois l’an, généralement en janvier), se plaignent l’été qu’ils crèvent de chaud quand le thermomètre dépasse les 25°, et vont généralement se coucher avec les poules, vers 10h du soir (il faut dire qu’ils se lèvent très tôt, à cause des embouteillages). Seattle a en effet un gros inconvénient : son manque de transports en commun (il n’y a qu’un système de bus, pas très performant). Alors presque tout le monde prend sa voiture pour aller travailler, et les embouteillages commencent tôt le matin, d’où la nécessité de se lever à l’aube. On a bien essayé de construire un monorail, et les fonds pour cela ont bien été votés en référendum il y a deux ans, mais maintenant, les gens ne sont plus d’accord, et il y aura un autre référendum en novembre, qui empêchera très certainement que la construction de ce monorail commence. Une histoire de fous ! En attendant, pour la plupart des gens, la seule alternative est l’automobile...

Mais quelle automobile ? Nous avons des amis américains qui ont fait l’erreur - parce qu’ils ont bénéficié de crédits d’impôts - d’acheter un énorme SUV ( Super Unclean Vehicle ), qui consomme 1 gallon (environ 4 litres) aux 18 kilomètres... Ils ne peuvent pas le revendre, parce que les gens n’achètent pas souvent d’occasion ce genre de monstre. Ici, on roule beaucoup dans du neuf, oui Monsieur, parce qu’on veut avoir l’air riche et qu’on sait s’endetter, aux Etats-Unis. Quand on circule, il est d’ailleurs frappant de remarquer qu’une voiture sur deux est un SUV. Comment voudriez-vous, autrement, qu’on soit capables de consommer 40% des ressources de la planète à nous seuls ?

Cette année, notre petite famille a donc décidé de franchir le pas. De faire des économies de pétrole. Parce qu’il le faut. Pour sauver la planète, tout d’abord, et notre portefeuille aussi, à long terme. Alors nous avons commencé par acheter des vélos électriques. C’est encore rare, ici, aux Etats-Unis, et nous faisons un peu sensation, mais il existe tout de même quelques magasins qui en vendent. C’est très pratique, quand on veut aller au boulot et qu’il ne pleut pas. Les côtes se montent beaucoup plus facilement ! (il ne s’agit pas d’une mobylette, il faut pédaler !) De juillet à septembre, il pleut peut-être deux fois. Parfois pas du tout. Alors cela permet déjà de bonnes économies sur un quart de l’année. Le reste du temps, on peut essayer de passer entre les gouttes. Oui, bien sûr, nous aimerions acheter une voiture hybride... mais en attendant d’avoir l’argent, le vélo électrique est une excellente alternative, car la plupart de nos trajets sont dans le voisinage, à moins de 6 kms de distance. Voici donc pour la première mesure écologique.

Deuxième mesure : vu le coût du pétrole, nous avons pensé qu’il était temps de passer au biodiesel pour notre chauffage central. Je me suis renseignée : nous allons nous chauffer au soja, à la vieille huile de friture recyclée, et cela ne nous coûtera pas plus cher, car le prix du pétrole dépasse actuellement celui du carburant vert ! Notre maison ne polluera plus, l’hiver. C’est déjà ça !

A quand les panneaux solaires sur le toit, me direz-vous ? Ca sera dans un troisième temps. Quand nous en aurons les moyens. L’école de notre fils en a déjà plusieurs. Ce sont les enfants du CM2 qui ont trouvé les subventions pour les faire installer. Quand je vous dis que nous sommes chez les écolos !

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.