Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/voxpopuli/www/config/ecran_securite.php on line 317
BERNADETTE CHIRAC : JUSTICE OU CENSURE ? - vox-populi.net

Accueil > Politique française > BERNADETTE CHIRAC : JUSTICE OU CENSURE ?

BERNADETTE CHIRAC : JUSTICE OU CENSURE ?

lundi 28 novembre 2005, par Jean Christophe Grellety

Depuis plusieurs mois, des policiers de la brigade financière, sous les ordres du procureur Jean-Claude Marin, mènent des investigations concernant la faillite de la société Euralair, qui fut dirigée par Alexandre Couvelair... proche de Jacques Chirac.

Des documents attestent que cette société a remis six billets d’avions, d’une valeur de 40.000 euros (25 millions de centimes-francs), à Madame Bernadette Chirac, entre juin 98 et avril 99.

L’utilisation de ces "cadeaux" relève de l’accusation et de la faute juridique "d’abus de biens sociaux".

Dans le cadre de l’enquête préliminaire, des investigations policières auraient été accomplies en Corrèze, entre le 13 et le 18 Novembre (au conseil général de Corrèze, dans des services de police locaux, sur un aérodrome et au siège du journal local La Montagne).

Cette information, diffusée par l’agence Reuters sur Yahoo, n’a pas été confirmée ni reprise par les principaux médias français.
Pourtant, l’enquête est certaine ; les investigations sont donc probables. Les sources par lesquelles l’agence Reuters aurait été informée n’ont donc pas inventé un élément d’accusation, mais ont simplement indiqué une liste de lieux dans lesquels les policiers se seraient rendus, pour enrichir et préciser leurs informations.

Question : pourquoi les principaux médias n’ont pas dit un mot sur ces investigations ?

A lire : l’info sur Yahoo


Voir en ligne : L’agence Reuters

Messages

  • Question : pourquoi les principaux médias n’ont pas dit un mot sur ces investigations ?

    Réponse :
    Ils n’ont sans doute rien trouvé.
    Quant aux 6 billets d’avions pour 40000 euros, réfléchissons un peu au prix du billet.
    Mais qu’elle était donc la destination et la classe sur quelle compagnie à ce prix là ???

    Tout ça ne parait pas tres sérieux

    • Il ne s’agit pas du prix du billet, mais du coût du transport pour la société euralair soit :
      - personnel
      - kérozène
      - entretien
      - marges
      etc...
      Le tout divisé par le nombre de billet vendus.

      De plus Euralair n’était pas une société spécialisé dans les charter ou les lignes régulières.
      Ce coût n’est absolument pas surprenant.

  • cet affaire passera a l as comme toutes les escrocqueries d autres personnes haut placees ;un pauvre va faire une telle chose il sera en prison toute sa vie ;

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.